P2 & P3
P2 & P3
www.locationgrauduroi.fr
www.locationgrauduroi.fr

La Petite Camargue

Carte de la Grande Camargue et de la Petite Camargue (Locationgrauduroi.fr)
Carte de la Petite Camargue (Locationgrauduroi.fr)

Le Grau du Roi est situé en Petite Camargue, un territoire qui s'étend à l'ouest du Rhône et confine à l'étang de Mauguio.

Dans le Gard, Aigues Mortes et Saint Gilles en sont les deux pôles principaux auxquels on peut rattacher Beaucaire, plus au Nord mais également sur le Rhône face à Tarascon qui n'en fait pas réellement partie mais en est une des portes d'entrée principales.

La Petite Camargue possède sensiblement les mêmes caractéristiques que la Grande Camargue, à savoir des terres marécageuses et une multitude d'étangs. En effet, à l'époque romaine, le delta comptait "6 Rhônes" dont un qui se jetait dans l'étang de Mauguio.

Toute cette région jusqu'à Nîmes et ses alentours voue un culte particulier au taureau, et ce depuis la plus haute Antiquité. Des taureaux venus d'Europe centrale se seraient fixés ici, les autres auraient continué jusqu'en Espagne. D'où deux races différentes, deux civilisations différentes.

La Bouvine,

autrement dit : La fè di biou (la foi, la passion de la bouvine)

-> Le taureau camarguais

A ne pas confondre donc avec le "toro" espagnol : on le reconnaît grâce à ses cornes en forme de lyre, son front étroit et ses grands yeux vifs et saillants. D'un gabarit beaucoup plus "léger" que le taureau espagnol, il dépasse rarement les 1,30 m et 400 kg.

Taureau camarguais, un biou
"Toro" espagnol

On l'aperçoit toujours en groupe en bordure des marécages en train de brouter. Il fuit à l'approche de l'homme, se cache dans les roseaux ou se réfugie auprès du "simbéu" (prononcez "simbèou"), un taureau qui porte une clochette et qui joue le rôle de "chef de meute", de rassembleur.

Le taureau camarguais est un animal rustique qui reste dehors tout l'hiver et prend des allures de mini-bison avec ses poils frisés. Son gabarit le prédispose aux jeux dont la course camarguaise constitue le sommet. Tous les villages de la Petite Camargue organisent des courses avec tous les rites y afférant lors des fêtes de village (N.B. : la fête du Grau du Roi est au mois de Septembre pendant 10 jours).

-> La course proprement dite

Un séjour en Petite Camargue ne serait pas complet sans avoir été initié à la course de taureaux. Ne pas confondre avec la corrida ("course" en espagnol), car ici le taureau n'est en aucun cas mis à mort, ni même blessé.

Cette tradition existe depuis le XVI° siècle, les fermiers d'alors s'ennuyaient le dimanche après la messe. Ils se mirent à braver le taureau.

Au XVIII° siècle, certains eurent l'idée de lui accrocher une cocarde à la base des cornes (une ficelle avec un gland accroché à chaque corne).

Les courses sont entourées de rites tels que :

- l'abrivado : définit le chemin (des prés jusqu'aux arènes) sur lequel passent au galop les taureaux de la course, encadrés par une formation en V de gardians à cheval.
Sur ce parcours, li agantaire (empoigneurs, attrapeurs) tentent de se saisir du taureau.

- l'encierro : les taureaux sont lâchés dans les rues du village, tout le monde court dans tous les sens, les spectateurs grimpent aux arbres ou se réfugient dans les cafés, souvent rejoints par les taureaux pour...boire le pastis ! Pour la sécurité, les rues sont souvent barricadées et même des gradins sont aménagés.

- la bandido : même principe que l'abrivado mais en sens inverse. C'est donc le retour au pré à partir des arènes.

- la roussataïo : lâcher de jeunes juments et de poulains.

-> Les grandes courses

La saison démarre début Mars et se termine mi Novembre.

Le principe de la course camarguaise consiste à enlever de la façon la plus élégante possible une cocarde et des glands attachés sur le front du taureau autour de la base des cornes au moyen d'un crochet.

Le razet idéal consiste à partir de la barrière, attaquer le taureau de trois quarts face, puis retourner à la barrière en formant un arc de cercle.

Les raseteurs, vêtus de blanc, travaillent souvent en équipe de deux, le premier appelle le taureau, l'autre court et razette...

Pendant les fêtes locales qui durent dix jours, il y a une course par jour entourée de rites taurins, concerts et animations diverses.

Les fêtes et les courses les plus réputées dans le Gard sont celles de Beaucaire, Saint Laurent d'Aigouze, Vauvert, Sommières et Aimargues.

A voir dans les environs

-> Aigues-Mortes

Tours et remparts d'Aigues-Mortes :
Une forteresse médiévale au coeur de la Camargue

Fondée par Saint Louis en 1240, pour faire du commerce avec l'Italie, l'Orient et partir pour les Croisades, Aigues-Mortes est le premier port sur la Méditerrannée du royaume de France.

Construite sur un site marécageux, victime de l'ensablement, la cité perd son intérêt stratégique, en 1481, quand la Provence est rattachée au Royaume.

A la révocation de l'Edit de Nantes en 1685, les remparts d'Aigues-Mortes accueillent dans leurs tours, dont celle de Constance, la plus grande prison de l'Ancien Régime destinée aux protestants.

De ce port, il reste aujourd'hui l'une des fortifications médiévales, accessible au public, les plus exceptionnelles et les mieux conservées d'Europe.

Pour plus d'informations sur les visites, cliquez sur le lien ci-dessous : www.monuments-nationaux.fr

-> Les Salins d'Aigues-Mortes

On y passe forcément devant en sortant d'Aigues-Mortes direction Le Grau du Roi rive gauche.

Berceau du Sel des Grands Espaces La Baleine depuis l'époque romaine, c'est ici que les maîtres Sauniers de Camargue mettent au service de l'élaboration du sel de mer et surtout de la Fleur de Sel de Camargue, leur savoir-faire ancestral.

En Camargue, au pied des remparts d'Aigues-Mortes, les montagnes de sel de mer (camelles) attestent d'une activité agricole respectueuse de l'environnement, de la flore et de la faune de de Méditerranée.

Récolté une fois par an (fin août/septembre), le sel de mer La Baleine est naturellement blanc.

Lieu de nidification de milliers d'oiseaux migrateurs, le Salin d'Aigues-Mortes est un sanctuaire pour ces grands voyageurs. La diversité des taux de salinité et la faible fréquentation humaine leur fournissent une nourriture abondante et un environnement paisible pour une halte ou pour la nidification avant de reprendre leurs longues courses migratoires.

Le spectacle somptueux où se mêlent les couleurs rougeâtres des saumures, les vols d'oiseaux au décollage et les pinèdes odorantes...

Au cours de la visite en petit train, on traverse les diverses époques de l'histoire salinière en découvrant le Musée et sa boutique.

Cette parenthèse de nature et de liberté sur le Salin d'Aigues-Mortes sensibilisera le visiteur aux métiers passionnants des agriculteurs de la mer...

Pour en savoir plus sur les salins, cliquez sur le lien ci-dessous : www.salins.com

-> La tour Carbonière

Située sur l'ancienne route d'Aigues-Mortes à Saint Laurent d'Aigouze, la tour Carbonnière est un ancien poste de veille avancé vers l'intérieur du pays qui défendait le seul accès à la cité.

On peut la visiter librement, découvrir les étages, monter sur la terrasse où l'on aperçoit les remparts d'Aigues-Mortes et les marais environnants.

-> La Source Perrier

Perrier est une eau minérale gazeuse française issue d'une source nommée depuis 1903 source Perrier.

La source se situe à Vergèze dans le Gard à 15 kilomètres de Nîmes et à 30 kilomètres du Grau du Roi.

Perrier fait partie du Groupe Nestlé Waters France depuis 1992.

Visitez la source :

Un parcours à suspens dans un site unique au monde !!!

- Découvrez la maîtrise du verre en fusion, les techniques ultra-modernes d'embouteillage, la source originelle, le musée et l'unique boutique Perrier située au milieu d'un parc centenaire ;

- La Halle du Docteur Perrier, la Galerie à remonter le temps et la source des Bouillens : 1 heure de visite guidée ;

- Château de Harmsworth (Musée, Saga publicitaire, boutique) et son parc : en accès libre ;

- Espaces climatisés ;

- Dégustation gratuite : en fin de visite une dégustation vous est offerte.

-> Arles

Office de Tourisme d'Arles : www.tourisme.ville-arles.fr

-> Nîmes

Site officiel de la ville de Nîmes : www.nimes.fr

Office de Tourisme de Nîmes : www.ot-nimes.fr

-> Le Pont du Gard

Un monument prestigieux dans un cadre naturel unique

A quelques kilomètres de Remoulins, le Pont du Gard, inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, se trouve au coeur d'un site de 165 hectares de paysages méditerranéens entièrement piétonnier et libre d'accès.

Construit à l'époque romaine, le Pont du Gard est l'élément monumental d'un aqueduc de près de 50 km de long qui permettait de véhiculer l'eau de la source située en amont à Uzès jusqu'à la ville de Nemausus (Nîmes).

Le monument, remis en valeur dans son écrin naturel et protégé, plus majestueux que jamais, est accessible gratuitement.

Le site offre un accueil personnalisé et de nombreux services (toilettes, renseignements touristiques, secours d'urgence….).

Amoureux d'histoire et d'archéologie, amateurs de balades et de grands espaces ou simples promeneurs, ce site est aménagé pour y passer un moment agréable et inoubliable.

Le Pont du Gard, ce sont aussi des espaces de découverte et des visites guidées.

Les espaces de découverte :

- Le Musée : tous les supports muséographiques sont mis en oeuvre pour permettre la découverte de cet ouvrage d'art : maquettes, restitution à l'échelle 1, cartographie, images multi-écrans, programmes vidéo et ambiances sonores, avec toujours l'eau pour fil conducteur.

- Le "Ciné" : le film documentaire «Le Vaisseau du Gardon», de Robert Pansard-Besson, célèbre le Pont du Gard et le site en mêlant documentaire et fiction. Le film raconte, au cours d'un voyage dans l'espace et le temps des hommes, la rencontre de Nîmes et de Rome à travers deux personnages, et fait défiler vingt siècles saisis au cours de trois saisons différentes.

- L'espace "Ludo" : cet univers ludique à vocation pédagogique est destiné aux jeunes de 5 à 12 ans. Les jeunes visiteurs sont invités à différents parcours de découverte et de jeux. Dans cet espace, l'enfant est acteur. L'approche est ludique et éducative. "Ludo" est un univers ludique à vocation pédagogique destiné aux jeunes de 5 à 12 ans. Les jeunes visiteurs sont invités à différents parcours de découverte et de jeux.

- Les "Mémoires de garrigue" : cette exposition en plein air est un parcours muséographique à travers 15 hectares de parcelles agricoles restaurées, qui mettent en valeur le paysage et l'action des hommes qui l'ont façonné depuis 2000 ans : agriculture, forêt, pâturages.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Pour réserver votre location au Grau du Roi, contactez-nous au 06.60.82.44.18 (phrey30@locationgrauduroi.fr)